Garde-meuble à Paris : quelle alternative à la location de box ?

Plusieurs raisons peuvent pousser à recourir à un garde-meuble. Souvent, les particuliers se rapprochent de cette solution de stockage pour dépanner en cas de déménagement ou de travaux. Pour les entreprises, il s’agit d’une option pour mieux optimiser les mètres carrés dans leurs locaux. Elles gardent leurs matières premières ou leurs marchandises dans un centre de stockage professionnel hors de la capitale. Il revient moins cher de louer un box ou un conteneur à Saint-Ouen, Saint-Lazare, Noisy-le-Sec, Le Blanc-Mesnil ou Cergy. Actuellement, il existe quelques alternatives à la location de box dans un garde-meuble. Il est notamment possible de stocker vos biens auprès de particuliers. Cette option s’appelle le costockage. La durée de l’aide varie de quelques heures à plusieurs mois. Voici de plus amples détails.

Un centre de stockage ou d’archivage chez le particulier

Le costockage consiste à mettre au profit d’autrui l’espace disponible chez soi, moyennant une compensation financière. Les particuliers proposent leur cave ou grenier aux voisins. Ils peuvent également avoir une chambre d’ami de libre ou bien un garage inutilisé. Pour trouver des clients, les propriétaires de maison vont sur des plateformes de costockage. Ce site met en relation des personnes à la recherche de quelques mètres carrés pour mettre leurs affaires et les individus disposant d’espace à louer. Ceux qui se trouvent dans les mêmes quartiers sont les plus encouragés à se rapprocher. Une partie de l’argent déboursé revient à l’intermédiaire. Le coût de ce service reste relativement bas, puisqu’il s’agit davantage d’entraide qu’une activité lucrative. Les propriétaires n’ont pas de déclaration à faire. De plus, il est souvent question de quelques mètres carrés. Le costockage est plus pratique qu’un garde-meuble dans le sens où vous pouvez en trouver à deux pas de chez vous. Vous avez la possibilité de vous en servir comme un débarras ou comme un grenier.

La difficulté repose sur le moyen de s’assurer du sérieux du costockeur ainsi que de la sécurité de vos affaires. Ces soucis ne se posent pas si vous choisissez un garde-meuble auprès d’un site professionnel comme https://www.garde-meuble-paris.pro/. En passant par un garde-meuble professionnel à Paris, vous allez certes payer un peu plus cher, mais vous serez plus confiant.

Afin de rassurer les clients, certaines plateformes de costockage prêtent attention au retour des clients sur les prestataires et écartent ceux qui n’ont pas eu des bonnes notes. Inversement, les propriétaires qui ont fait l’objet de reconnaissance de la part des bénéficiaires de services sont mis en avant. Divers systèmes pensés par les sites de costockage permettent aussi de faire un tri sur les prestataires les plus sérieux. Il leur arrive parfois de dépêcher un agent sur place.

Quelles sont les responsabilités des parties ?

Comme dans toute collaboration, les sources de tension sont multiples. Il convient de définir à l’avance les détails qui peuvent fâcher. Cela peut notamment concerner les horaires de retrait ou les modalités pour le dépôt. Le client est tenu à respecter un calendrier si les parties se mettent d’accord sur la durée de leur collaboration. Certains propriétaires préfèrent donner un délai de disponibilité pour leur cave ou chambre d’ami. D’autres préfèrent collaborer avec les mêmes déposants toute l’année lorsqu’une relation de confiance a été établie. Puis, il faut également élucider la question du vol ou de détérioration des biens des clients. Dans ce cas, les parties doivent se pencher sur l’assurance couvrant les biens. Normalement, les biens stockés dans une cave ou un grenier sont couverts, même si le lieu de stockage est en extérieur.

Avant de mettre en costockage les objets de grande valeur, il est recommandé de demander l’avis de la compagnie d’assurance qui les couvre. Le local où les biens sont déposés doit normalement être sécurisé. Il est du ressort du propriétaire de la maison de mettre en pratique les mesures nécessaires pour que les objets d’autrui stockés chez lui soient en lieu sûr. La sécurité concerne le vol, l’incendie, le dégât des eaux en cas de fuite du toit et même l’invasion d’insecte. Certains étudiants demandent à d’autres personnes de garder leurs affaires. Ces dernières comprennent parfois des livres et des copies de cours. Il est nécessaire de se pencher sur la question de l’humidité. Le propriétaire peut faire un test hygrométrique pour savoir si les biens stockés chez lui sont à l’abri des effets de la condensation.

Depuis quelques années, le costockage commence à prendre de l’ampleur. Le secteur se professionnalise. Il se pourrait même qu’il s’agisse de l’avenir du stockage externe professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *